«UNCUT: La révolution des femmes contre les mutilations sexuelles féminines »

Espace des femmes-Antoinette Fouque, Paris, 6-29 février 2020

Photographies de Simona Ghizzoni
Projet et textes d’Emanuela Zuccalà
Commissaire de l’exposition Renata Ferri
Exposition organisée par Zona
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Selon les estimations de l’UNICEF 200 millions de femmes, dans plus de 30 pays du monde, ont subi une mutilation génitale qui porte dramatiquement atteinte à leur intégrité psychologique, physique et sexuelle. Cette pratique est internationalement reconnue comme une violation grave des droits humains.
 
La pratique des mutilations sexuelles féminines est également présente en Europe. On estime que 500 000 femmes ou filles résidant sur le continent européen ont subi une mutilation et que 150 000 risquent de la subir. Ces chiffres alarmants soulèvent la nécessité de mettre en place des politiques de prévention et de soutien leur garantissant l'accès aux services de santé et de justice et d’assurer la pleine application des instruments légaux existants qui interdisent cette pratique.
 
Dans ce contexte et à l'occasion de la Journée internationale de la Tolérance Zéro aux Mutilations Génitales Féminines, l’Espace des Femmes–Antoinette Fouque, ZONA et No Peace Without Justice vous convient le 6 février à 19:00 au vernissage de l'exposition «UNCUT: La révolution des femmes contre les mutilations sexuelles féminines ». UNCUT est une exposition photographique et un web documentaire illustrant le courage de femmes qui, dans trois pays africains, le Somaliland, le Kenya et l'Éthiopie, et également en France, se sont rassemblées pour dire non à cette pratique cruelle violant la dignité des femmes. L'exposition, récompensée par divers prix et visible à l’Espace des Femmes jusqu’au 29 février 2020, donne une voix collective à des témoignages de souffrances, mais aussi à des batailles courageuses pour l’émancipation et les droits des femmes, dans de nombreux cas couronnées de succès.
 
Cet événement est organisé dans le cadre du projet BEFORE (Best practices to Empower women against Female genital mutilation, Operating for Rights and legal Efficacy), une initiative mise en œuvre par No Peace Without Justice (Italie/Belgique), La Palabre (Belgique) et l’Institut de Santé Génésique/Women Safe (France), et Differenza Donna (Italie), avec le soutien de l'Union européenne.